Vous, les femmes

Vous, les femmes

Pour une fois, on aurait aimé se passer de la parité !

Le mois prochain, ma femme aura 50 ans. Je ne vous cache pas que ça va lui faire tout drôle quand elle va recevoir le kit de dépistage du cancer colorectal.
Ménopause, coup de vieux et coloscopie. Dans une crêperie, on appelle ça la complète.
C’est pour ça, je la prépare psychologiquement, mais ma femme n’est pas du genre commode. Un caractère bien trempé, comme on dit. Ah, ça a son charme. Y a rien de pire que l’ennui dans un couple, et si ça fait 25 ans que ça dure entre nous, vous imaginez bien que ma femme y a mis du sien.
Alors faut que je lui annonce la venue de cette lettre un peu spéciale.
Faut dire qu’elle ne fait pas partie des adeptes de mon blog.
Je n’ai aucune idée de la manière dont je peux lui présenter la chose. J’aurais bien besoin d’un coup de main, les copains. J’ai dressé une liste de techniques d’annonces.

1/ Poser un genoux à terre devant elle, lui présenter le kit et lui dire avec beaucoup d’amour dans le regard : « Chérie, est-ce que tu veux te faire dépister ? »

2/ Organiser une fête surprise avec toutes ses amies de son âge, lui bander les yeux quand elle entre dans la pièce. Oter le bandeau et la laisser lire la banderole : « Bon anniversaire, mon amour ! » et lui offrir une séance dépistage du cancer colorectal avec ses amies.

3/ Semer des pétales de roses de la chambre jusqu’aux toilettes. Installer des bougies à l’intérieur, mettre du Mozart et déposer le kit bien emballé sur la cuvette.

4/ Reprendre la chanson de Pierre Perret à la guitare en changeant les paroles : « Ah, les jolies coloscopies de vacances ».

5/ Inviter Jean et sa femme pour un dîner sympa. Proposer un jeu de mime et tenter de lui faire deviner le dépistage du cancer colorectal juste avec les gestes.

6/ Quitter le pays le temps qu’elle fasse le test.

D-17/0081 établi le 24/02/2017

< retour